Accompagner la recherche et l’innovation

Soutenir le développement de la technopole Saint-Brieuc Armor

Créé à la fin des années 80 à Ploufragan, le Zoopôle a d’abord accueilli le laboratoire départemental d’analyses et la direction des services vétérinaires, puis différents laboratoires et stations de recherches rassemblés par l’agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA).


Depuis le début des années 2000, la technopole a connu un nouvel essor avec l’arrivée de nouvelles entreprises et la construction de nouveaux espaces. Son développement constitue un enjeu important pour Saint-Brieuc Agglomération.


A compter du 12 avril 2012, les Zoopôle, Véhipôle et Batipôle sont réunis sous une même bannière : la technopole Saint-Brieuc Armor. Tous représentent un pôle spécialisé marquant l’excellence de notre territoire en matière de soutien à l’innovation et de compétitivité économique, au niveau régional, national et international. S’il est essentiel que tous les secteurs conservent leur propre dynamique, ils doivent s’unir sous une même dénomination pour renforcer l’attractivité et le rayonnement du territoire.


Découvrez la technopole Saint-Brieuc Armor vue du ciel

Soutenir les pôles de compétitivité et plateformes spécialisées 

Des pôles de compétitivité sont déjà largement présents sur le territoire. Il s’agit notamment du pôle de valorisation pour la recherche et l’innovation alimentaire (VALORIAL), mais aussi de l’agence briochine de l'AFSSA, établissement public indépendant de veille, d'alerte, d'expertise, de recherche et d'impulsion de la recherche. Il contribue à l'amélioration de la santé publique, de la santé et du bien-être des animaux, de la santé des végétaux et de la qualité sanitaire de l'environnement. 

Le site de Saint-Brieuc est un des onze sites nationaux qui regroupent 1100 chercheurs, 600 experts et gèrent près de cent millions d’euros. Les laboratoires permettent de réaliser 160 000 analyses en un an. 

La technopole a également permis l’émergence de la plateforme technologique « ID Composite » qui prend appui sur les compétences scientifiques de l’IUT de Saint-Brieuc. Son objectif est de favoriser l’innovation et le développement technologique des PME-PMI, des secteurs des matériaux polymères et composites dans le Grand-Ouest. Elle forme aussi les salariés à de nouvelles techniques pour augmenter la valeur ajoutée des produits. 

Soutenir les innovations en matière de transports

Saint-Brieuc Agglomération accompagne le Conseil général des Côtes d’Armor dans la création du campus des systèmes de transports Intelligents (ITS) dont les trois fonctions majeures seront :
Plan du Zoopole - Cliquer pour agrandir


  1. la formation sur site et la formation à distance ;
  2. le soutien à la recherche et développement (R&D) des petites et moyennes entreprises (e-pépinière) ;
  3. la promotion des ITS par un espace d’exposition.

 


Encourager la recherche dans les entreprises

Les entreprises, pour rester performantes et concurrentielles, doivent investir dans la recherche et l’innovation. Cette démarche au départ coûte cher puisqu’il faut attendre les applications pratiques pour pouvoir espérer bénéficier du retour sur investissements. Dans ce cadre, Saint-Brieuc Agglomération incite les entreprises à entrer dans cette démarche en organisant et en soutenant des appels à projets. 

Favoriser les rapprochements entre la recherche, l’enseignement supérieur et les entreprises

L’adéquation entre les formations et les besoins de qualification d’un territoire contribue à son potentiel de développement et d’innovation technologique et économique. Encourager de nouveaux secteurs de recherche passe par le soutien aux initiatives originales. Saint-Brieuc Agglomération entend bien favoriser les rapprochements entre les différentes structures pour faire émerger une réelle dynamique de territoire.

La Semaine de l’innovation

Saint-Brieuc Agglomération est partenaire de la Semaine de l’innovation en Bretagne, organisée chaque année à Rennes. Cette initiative des structures bretonnes d’aide à l’innovation est coordonnée par Bretagne Développement Innovation, avec le soutien du Conseil régional de Bretagne.