Le Petit Train de BoutdevilleLe 16 mai 2013, en séance plénière du conseil d’agglomération, les élus communautaires, comme s’y était engagé Michel Lesage alors qu’il était encore président de l'Agglo, ont pu prendre connaissance de l’étude sur la remise en état du réseau ferroviaire de Boutdeville.


Cette étude a été lancée en mai 2011. Les différents aspects ont été confiés à :

  1. KANOPEE – HORWATH (Paris) pour l’expertise juridique
  2. Atelier du Canal (Rennes) pour l’expertise urbanistique
  3. GIRUS (Paris) pour l’expertise technique
  4. ADESSEIN (Aspet - 31) pour l’expertise économique. 


La méthode mise en œuvre pour la réalisation de cette étude a associé à la fois un travail documentaire d’analyse des documents stratégiques et réglementaires, et un travail de terrain fait d’entretiens avec les parties prenantes institutionnelles et associatives et de repérage à pied (ouvrages, voies ferrées).


Quartier de Cesson à Saint-BrieucL’étude était placée sous l’observation d’un comité de suivi auquel l’avancée des investigations a été communiquée à chaque étape : faisabilité juridique du projet, les trois études techniques (voie ferré, ouvrages, bruit) et la faisabilité économique du projet.


Le comité de suivi était composé de :

  1. Association des Cavaliers d'Extérieurs des Côtes-d'Armor (ACECA)
  2. Association des Chemins de Fer des Côtes-du-Nord
  3. Association Louis Harel de la Noë
  4. Comité Départemental Cyclotourisme FFCT (qui s’est toujours excusé pour participer aux réunions)
  5. Comité Départemental de la Randonnée Pédestre des Côtes-d’Armor (CDRP)
  6. Conseil général des Côtes d’Armor
  7. CRAC Comité de quartier de Cesson
  8. Vélo Utile
  9. Ville de Langueux
  10. Ville de Saint-Brieuc


L'association Vivarmor Nature a également été sollicitée mais n’a pas souhaité intégrer ce Comité de Suivi.

Entre Cesson et Boutdeville à LangueuxLes 3 associations de randonneurs (CDRP, ACECA, et Vélo Utile) ont décliné l’offre de participer à la dernière réunion (remise de l’étude économique le 16 mai 2013).
Le cahier des charges a été approuvé par la préfecture qui a souhaité être informée des résultats, au fur et à mesure de son déroulement.


C’est donc dans la plus grande transparence que l’ensemble de la démarche a été menée.
Il résulte de l’étude que les obstacles juridiques ou techniques au projet sont levés avec quelques investigations complémentaires à prévoir. En matière économique, il est proposé divers scenarii entre lesquels un choix serait bien évidemment à faire.


A ce jour, les élus communautaires ont donc été informés des résultats de cette étude mais aucune décision n’a été prise, de même qu’aucune inscription budgétaire n’a été faite au Plan Pluriannuel d’Investissement de Saint Brieuc Agglomération.

Télécharger


Pour en savoir plus sur l'étude pour la remise en état du réseau ferroviaire de Boutdeville à Cesson, vous pouvez télécharger la synthèse


Pour plus détails, téléchargez : 

  1. L'étude sur le bruit
  2. L'étude sur les ouvrages
  3. L'études sur les voies ferrées
  4. L'étude de faisabilité économique
  5. L'étude de faisabilité juridique