Grâce au vent, les accumulations de sable forment des dunes qui ont une grande valeur écologique et paysagère. Seule zone dunaire du fond de baie, les dunes de Bon Abri, Espace Naturel Sensible géré par le Conseil Général des Côtes d’Armor, recèle un patrimoine naturel exceptionnel : plus de 350 espèces végétales, 7 espèces d'amphibiens, 180 espèces d’insectes connues à ce jour, 4 espèces de reptiles…

Dunes de Bon Abri

 

 Dans ce milieu fragile, la végétation se répartit depuis le haut de plage vers l’intérieur, en bandes successives et parallèles au rivage : la dune embryonnaire, la dune vive, la dune fixée, l’arrière dune boisée et les mares.



La dune embryonnaire

 

Sur la partie de la plage qui n'est immergée que lors des grandes marées, se développent des végétaux annuels adaptés à la forte salinité  et dont la présence dépend des laisses de mer. La dune embryonnaire est formée d’une végétation qui est souvent détruite par le piétinement et par les engins lors du nettoyage des plages.

La dune vive

 

La dune vive est toujours en mouvement. L’apport du sable y est parfois important, rendant difficile l’installation des plantes rases. En revanche, les oyats (plantes vivaces) en tirent profit et fixent la dune de manière naturelle. Ils piègent le sable grâce à la densité de leur système racinaire souterrain. Leur feuillage dense brise l'effet du vent et retient les grains de sable. Cette plante très résistante aux dures conditions de vie dans les dunes est cependant très sensible au piétinement.

La dune fixée

 

La dune fixe recèle un grand nombre d’espèces végétales miniatures.?En effet, une fine couche de sol permet à différents végétaux de s’implanter en pelouse rase. 

L’arrière dune

 

Dans l'arrière dune, où l'influence marine est plus faible, des arbustes et des arbres s'installent. La dune boisée représente le stade final de l'évolution dunaire. Elle est formée de saule roux, de peuplier blanc et de frêne commun. 

Les mares

 

Les mares de Bon Abri sont les vestiges d'une ancienne carrière de sable. LesLes mares de Bon Abri trous d'extraction alimentés par la nappe phréatique ont laissé la place à toute une faune et une flore typiques des mares arrière-dunaires. Elles sont l’habitat de nombreuses espèces animales qui y trouvent les conditions favorables à leur cycle de vie : amphibiens, avifaune aquatique, insectes.