Le Quai Armez : Activités maritimes, commerces, bureaux et habitat sur le port du Légué 


En 2010, le conseil communautaire décidait, sur la base d'une étude de positionnement économique et d’une étude d'aménagement prospective, d'engager une vaste restructuration des bâtiments acquis sur le Quai Armez au port du légué. 


Ce projet figurant au projet de territoire s'inscrit dans la droite ligne du Plan de référence du Légué, qui fixe un cadre prospectif au développement du quartier portuaire, dans ses dimensions économiques, d'infrastructures portuaires ou urbaines, mais aussi d’animation touristique et culturelle.


Situé en amont du port entre un espace urbain en devenir (friches GDF) et un espace de services nautiques (Carré Rosengart, aire de carénage...), cet ensemble immobilier doit affirmer son rôle de transition entre ces deux espaces.
Pour définir ce rôle majeur dans la structuration du port du Légué et pour orienter ses choix d'investissements, Saint-Brieuc Agglomération a réalisé une étude de requalification urbaine sur ce secteur débouchant sur un programme de travaux.

Objectifs

Faire de ce secteur particulier, riche de potentialités, un espace de vie permanent organisé autour de plusieurs pôles d'activités.


Activités tertiaires + 2 logements
 : longère en pierres restructurée sur le quai Armez


Activités nautisme/plaisance
 :

  1. Chantiers navals 
  2. Commerce/services nautiques
  3. Entretien/maintenance/réparation.


A terme, un restaurant adossé à une structure d’hébergement (chambres d’hôtes) dans l’ancienne maison des Douanes.


L'opération de 3,7 M d’euros est financée en partie par l'Agglo et en partie par des opérateurs privés, dans le cadre d’un partenariat public-privé.

  1. 16 500 m² de bâtiments ont été achetés depuis 2003 pour deux millions d'euros. 7 360 m² ont ou vont être démolis, 8200 m² réhabilités, 2 745 m² construits. En 2012, Saint Brieuc Agglomération a procédé au démarrage de la démolition des hangars à l'arrière du site, dégradés et dénués d'intérêt architectural.
  2. 4 800 m² d'ateliers, commerces nautiques et chantiers navals
  3. 285 m² de logements
  4. 700 m² de réserve pour structure de restauration et d'hébergement
  5. 1 000 m² de terrains à bâtir pour activités nautiques
  6. 300 m² d'enclos à bateaux pour les professionnels
  7. 8 900 m² de voies et réseaux internes, et d'espaces verts créés ou réhabilités.


Les travaux : courant 2013 et 2014 pour une livraison du chantier en 2015
.

Projet d’installation d'entreprises du nautisme : 8 entreprises 

Commercialisation du Quai Armez par Baie d'Armor Aménagement

900 m² dédiés à 7 entreprises du tertiaire.

700 m² dédiés à un appel à projets aux promoteurs pour réaliser 2 logements.

Déconstruction de Cozigou et reconstruction à la place de 2 bâtiments pour activités nautiques.

La zone de l'entreprise ex Gaillard : zone tampon pour les travaux.