Entre le milieu naturel où elle est puisée et le robinet, l’eau suit tout un circuit qui l’achemine dans chaque foyer. L’objectif est de garantir la délivrance d’un produit de qualité aux 47 000 abonnés de l’agglomération, tout en préservant l’environnement. Le schéma ci-dessous illustre le cycle de l'eau (cliquer pour le voir dans son intégralité).

Usine d’eau potable 


L'Urne Ă  TrĂ©gueuxLes usines d’eau potable prĂ©lèvent l’eau dans le milieu naturel et, par le biais de traitements physico-chimiques, la rendent propre Ă  la consommation. 
L’agglomération dispose de 2 usines d’eau potable sur son territoire :

  1. l’usine de Saint-Barthélémy qui s’alimente dans le barrage du Gouët
  2. l’usine de Magenta qui prélève l’eau directement dans l’Urne.

Réseau d’eau potable


Robinet L’agglomĂ©ration de Saint-Brieuc dispose de 1 319 km de rĂ©seaux d’eau potable. Ces rĂ©seaux assurent l’acheminement de l’eau produite dans les usines d’eau potable vers les habitations. L’eau transite au prĂ©alable dans les rĂ©servoirs (enterrĂ©s ou de type château d’eau) au nombre de 18 sur le territoire. Ce sont près de 5,8 millions de m3 qui transitent ainsi annuellement dans ces conduites.

Réseaux d’eaux usées

 
L’agglomĂ©ration dispose de 670 km de rĂ©seaux d’assainissement. Ces rĂ©seaux collectent les eaux usĂ©es des habitations et des professionnels puis les transfèrent vers les stations d’épuration. Dans certains cas, la topographie nĂ©cessite un repompage de ces eaux par le biais de poste de relèvement (99 postes sur l’agglomĂ©ration). 

Station d’épuration 


La station d'Ă©puration du LĂ©guĂ©Les stations d’épuration collectent les eaux usĂ©es provenant des rĂ©seaux et les traitent par des procĂ©dĂ©s essentiellement biologiques (principe des boues activĂ©es). L’agglomĂ©ration de Saint-Brieuc dispose de deux stations d’épuration principales, au Port du LĂ©guĂ© Ă  Saint-Brieuc et au lieu-dit du Moulin Hesry Ă  Langueux. Ces deux ouvrages valorisent l’énergie contenue dans les boues par le procĂ©dĂ© de mĂ©thanisation. Cette Ă©nergie est ensuite convertie en chaleur pour chauffer la piscine Aquaval ainsi que des logements (station du LĂ©guĂ©). Sur la station du Moulin Hesry, le mĂ©thane est brĂ»lĂ© pour produire de l’électricitĂ©.

Réseaux d’eaux pluviales


L’agglomĂ©ration dispose de 400 km de rĂ©seaux d’eaux pluviales, dont elle gère l’entretien et le renouvellement. Les rĂ©seaux, complĂ©tĂ©s par le maillage des fossĂ©s (gestion communale), permettent l’évacuation de l’eau de pluie tout en Ă©vitant le transfert trop rapide vers le milieu naturel, par le biais de bassins de rĂ©tention.

Assainissement Non Collectif


Dans le cas où l’habitat est trop dispersé, l’assainissement collectif n’est pas une solution pertinente. Chaque habitation dispose alors de dispositif d’assainissement non collectif (anciennement appelées « fosses septiques »). Elles sont au nombre de 5 000 sur le territoire. Les services de Saint-Brieuc Agglomération en assurent le contrôle régulièrement afin de prévenir tout risque de pollution.

Eaux de baignade


Plage des Rosaires Ă  PlĂ©rinEn partenariat avec les communes du littoral, Saint Brieuc AgglomĂ©ration s'investit activement en faveur de la qualitĂ© des eaux de baignade. 
L’objectif est de comprendre les facteurs qui dégradent la qualité des eaux sur les plages, pour identifier les actions qui permettent de l’améliorer (réfection des réseaux, contrôle des branchements…).